Juste au cas où vous n'ayiez pas lu le message posté récemment sur la page d'accueil du site : je vais laisser ce dernier en ligne comme "archives de femme-medecine.ch". J'avais annoncé sa fermeture et j'en étais fort soulagée (c'est que, contrairement à ce que l'on pourrait croire, l'anonymat convient beaucoup mieux à ma nature profonde), mais j'ai revisité la presque totalité du site hier, et celles et ceux qui m'ont dit qu'il serait dommage de supprimer l'accès à certains articles et dossiers ont raison. Ma nature profonde patientera un peu.

Lire la suite