le blog de femme-medecine.ch

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 21 septembre 2009

Rauni Kilde, sur le contrôle mental (ou contrôle de la pensée) - et sur pleins d'autres choses

Ai aussi posté cette vidéo de Rauni Kilde (Anglais) dans la rubrique Matrix du site.

En Suisse (et ailleurs), les fusillades isolées de gens "si tranquilles auparavant" servent bien à propos les réglementations sur les armes et l'interdiction totale prévue que les bonnes gens soutiennent sans réserve - ce qui est compréhensible, mais peu judicieux. Comment certains en arrivent-ils à commettre des actes "incompréhensibles"? La réponse est dans cette vidéo, avec d'autres choses très-très-très intéressantes.

-*-

Ajout sur la page H1N1 : "Le masque glisse des yeux de ceux qui savent voir...", par Kevin Annett (1)

(1) C'est le pasteur Kevin Annett qui parle dans le film posté en mai 2008 (4 vidéos):
"Les non-humains, leur pouvoir et leurs exactions...".

"La semaine dernière, beaucoup d'autochtones de Ahousaht, village retiré de la côte ouest, ont reçu une injection du vaccin tamiflu. Aujourd'hui, plus d'une centaine d'entre eux sont malades et la maladie se répand.

"Dans la même semaine, des "sacs à cadavres" (body bags) ont été envoyés dans d'autres réserves retirées d'autochtones, au nord de Manitoba, qui avaient eux aussi reçu le vaccin tamiflu.

"Il apparait donc que les vaccins contre la grippe provoquent une maladie qui vise délibérément les peuple autochtones du Canada, et cette maladie sera fatale: un fait reconnu (nde: implicitement) par le gouvernement canadien par l'expédition "de routine" de sacs à cadavre à ces villages indiens.

"Avant d'être choqués et de réfuter l'idée que ces gens sont ciblés et tués à cause de leur race, souvenez-vous que le meurtre des Indiens par les vaccinations n'est pas une chose nouvelle ou anormale au Canada. En effet, c'est ainsi que nous, Européens, avons "gagné le pays", et c'est l'un des moyens par lequel nous le conservons.

"In 1862, les Rev. John Sheepshanks et Robert Brown, missionnaires de l'église anglicane, ont infectés les Indiens Salish avec le virus de la petite variole qui a balayé en un mois des communautés entières, juste avant que ne s'établissent sur leurs terres des chercheurs d'or associés à ces missionnaires et à des officiels du gouvernement."
(...)

Je ne peux pas tout traduire mais vous avez l'essentiel. Et pour ceux/celles qui penseraient "c'est loin d'ici...", "il y a trop de monde de toute façon..." (concept erroné inoculé comme un virus dans l'esprit des Terriens pour faire accepter l'inacceptable), et "seuls les peuples autochtones sont visés", je peux vous affirmer que vous vous trompez lourdement...

MaRa des Bois-qui-sature-un-peu :o(