Bref, voir à tous les coins de rues ou presque ces affichettes qui annoncent la prochaine épidémie de grippe qui sera, cette fois-ci, tellement plus forte et tellement plus mortelle et même qu'il est tellement important de se protéger et bla-bla-bla, cela ne me donne pas envie de dormir - mais je vais quand même y aller juste après ce billet parce que j'ai quelques rêves à rattraper.

"Oui, mais cette fois-ci, elle vient d'Australie!" C'est qu'ils sont forts ces Australiens! Alors elle doit être drôlement forte, la grippe qu'ils nous envoient!... (Mais oui Toto, tu peux aller jouer avec tes petits camarades).

Donc, juste au cas où des visiteuses/visiteurs se seraient égaré(e)s sur ce blog et seraient sur le point de se faire vacciner et/ou de faire vacciner leurs enfants (sniff... où il est le smiley où le clown pleure?) : il y a un dossier ici juste pour vous.

C'est Coluche qui disait "Le sida est une maladie qui se transmet médiatiquement". C'est le cas pour beaucoup de maladies et une épidémie se transmet par la répétition de l'arrivée d'une épidémie par les medias (je mets en gras parce que Pierre-fiston m'a dit tout-à-l'heure: si tu ne mets pas en gras, on retient moins bien).

Tiens, cela me fait penser: 'vais poster sur le site "Comment se fabrique une épidémie"*. C'est un extrait du livre qui va paraître l'an prochain. Mon éditeur sera d'accord, j'en suis sûre, d'autant plus qu'il ne s'agit pas de la version finale.

- Allez, encore un petit effort avant d'aller dormir...
- Bon, d'accord.
(Discussion entre moi et Moi ;o)

Portez-vous bien, Enfants de la Terre & des Etoiles!

-*-

(Plus tard: *le texte est ici. Bonne nuit...)